Confiture de mûres

Partager sur les réseaux sociaux

Ou copiez cette URL et partagez-là

Il vous faut

3 kilos Mûres
3 kilos Sucre spécial confiture
Beaucoup... Temps

Confiture de mûres

La bonne confiture en souvenir de mon papa

Cuisine:

    Le bon goût retrouvé de la confiture de mûres de mon papa

    • 4 heures
    • Facile

    Ce qu'il y a à faire

    La confiture de mûres est très facile à réaliser, cependant le plus long et fastidieux reste la cueillette et la préparation en elle-même.
    Vers début septembre, selon les régions, vous pouvez déjà aller repérer les coins à mûres, quelquefois ce n’est pas évident (perso, j’évite là ou il y a trop de circulation)
    Une fois que vous avez déniché l’endroit rare, prenez votre mal en patience, et allez y en début d’après-midi
    Pour ma part, j’y vais pendant 4 heures environ, histoire d’avoir de la matière pour le lendemain et ne pas faire que 2 pots de confiture 😉
    Lorsque vous avez effectué votre cueillette, vous pouvez soit faire votre confiture directement en rentrant, soit attendre le lendemain, ce qui est mon cas

    Donc la seconde étape consiste à préparer les mûres.
    Pour ça, il vous suffit de passer les mûres sous l’eau, histoire de les nettoyer un peu, vous les mettez dans une passoire, et après directement dans votre bassine à confiture ou dans une cocotte minute (c’est ce que j’utilise)
    Cette opération peut s’effectuer en plusieurs fois selon la quantité ramassée.
    Une fois que vous avez les 3/4 de votre cocotte remplie, mettez là sur le feu pendant environ 5 minutes , histoire de faire craquer les mûres. Dès que celles ci sont craquées et rendent un peu de jus, retirez les du feu et commencez le travail fastidieux du presse purée 🙁 et oui, il faut de l’huile de coude et du temps pour retirer les grains…
    Pour ma part, je passe une première fois au presse purée, en petite quantité à chaque fois, histoire de récupérer le plus de jus possible. Ensuite, je repasse le jus au chinois, pour retirer le reste des grains.
    Chacun fait comme il veut, mais dans la famille on préfère cette confiture sans les grains, comme la faisait mon courageux papa.

    Une fois que vous avez obtenu votre jus de mûres (ouf il était temps) , passons à la troisième étape, celle de la cuisson.
    Commencez par peser le jus de mûres, mettez la même quantité en sucre de préférence spécial confiture, ou alors, ce qu’il m’arrive de faire lorsque je prends du sucre fin normal, j’ajoute un voir deux sachets de Vitpris.
    Je rappelle ici que cette étape peut être réalisée en plusieurs fois selon la quantité ramassée. En effet, n’allez jamais au delà des 3/4 de votre cocotte ou bassine sous peine de débordement… et là, bonjour le nettoyage de vos plaques de cuisson (j’ai testé pour vous)
    Lorsque votre mixture mûres sucre est prête, faites cuire à feu vif pendant…. cela dépend de la quantité mais souvent il faut bien 45 minutes à 1 heure.
    Pendant que ça cuit, tout du moins au début, vous avez le temps de faire un peu de nettoyage dans votre cuisine. Mais n’oubliez pas de remuer votre confiture ni de la surveiller.
    C’est souvent autour de la demi heure de cuisson passée, qu’il faut rester à côté de sa cocotte, car c’est à ce moment là que la cuisson arrive à son summum 😉
    Lorsque vous voyez que la confiture commence à bouillir (ça fait des petites bulles) il faut remuer pendant 5 minutes et là, mais seulement là, vous pouvez arrêter la cuisson.

    En amont, il va de soi que vous avez préparé vos pots, votre entonnoir et votre louche 😉
    Personnellement, j’étale mes pots en ligne avec leur couvercle juste derrière pour faire au plus simple lorsque je suis prête à mettre en pot.

    Une fois la confiture retirée du feu, vous pouvez commencer à remplir les pots.
    Pour éviter de faire des bêtises, j’utilise un entonnoir et je verse au fur et à mesure des louches de confiture dans mes pots. Il faut remplir presque à ras bord mais en laissant une petite marge sur le haut du pot. Une fois ce dernier rempli, je ferme et je retourne aussitôt mon pot en le laissant refroidir tel quel.
    S’il reste un fond dans la cocotte, je le mets dans un verre que je ne retourne pas, mais qui me servira de suite pour ma consommation personnelle 😉 Un petit capuchon fait de film alimentaire , un élastique et le tour est joué.

    Je laisse mes pots à l’envers jusqu’au lendemain , ensuite, je les retourne et je colle mes étiquettes sur lesquelles j’ai indiqué la date à laquelle j’ai réalisé ma confiture

    Voilà, rien de plus simple mais que de temps de préparation… il faut être motivé pour réaliser cette confiture mais qui ne le serait pas après l’avoir goûtée ! un régal ….
    Pour ceux qui ne veulent pas s’embêter, ils peuvent passer directement de l’étape 1 à la cuisson, en laissant les grains. Mais vous verrez, une fois que vous aurez testé la « sans grains », vous ne pourrez plus vous en passer.

    Et oui, j’ai pris la relève de mon papa pour cette confiture 😉 c’est sur lui qu’on comptait avant… on se battait lorsqu’il ne restait qu’un pot à la maison… aujourd’hui je suis fière de pouvoir en donner… parce que « c’est moi qui l’ai fait » 😉
    Par contre, je ne pourrai pas vous donner la quantité exacte de pots avec 3 kilos de mûres , mais cette année j’en ai réalisé 80 pots pour le plus grand bonheur de mon cher et tendre ! mais aussi celui de ma famille 😉

     

    (Vu 264 fois, dont 1 fois ce jour)

    Pas à Pas

    1
    OK
    une après midi

    Cueillir des mûres

    Après avoir repéré les endroits ou les grappes croulent sous les mûres, munissez vous de vos bottes, de pantalon long (même s'il fait chaud), de gants (pour éviter de vous griffer) d'un seau et hop hop hop à la cueillette ! sous le soleil c'est toujours plus agréable ;) mais de toute façon, jamais sous la pluie
    Durant mes 4 heures de cueillette, je ramasse environ 4 voir 5 seaux comme ceux ci ;)

    2
    OK
    10 secondes

    Préchauffage et passage au presse purée et au chinois

    Pour ça, il vous suffit de passer les mûres sous l'eau, histoire de les nettoyer un peu, vous les mettez dans une passoire, et après directement dans votre bassine à confiture ou dans une cocotte minute (c'est ce que j'utilise)
    Cette opération peut s'effectuer en plusieurs fois selon la quantité ramassée.
    Une fois que vous avez les 3/4 de votre cocotte remplie, mettez là sur le feu pendant environ 5 minutes , histoire de faire craquer les mûres. Dès que celles ci sont craquées et rendent un peu de jus, retirez les du feu et commencez le travail fastidieux du presse purée :( et oui, il faut de l'huile de coude et du temps pour retirer les grains...
    Pour ma part, je passe une première fois au presse purée, en petite quantité à chaque fois, histoire de récupérer le plus de jus possible. Ensuite, je repasse le jus au chinois, pour retirer le reste des grains.

    3
    OK

    Cuisson

    Lorsque votre mixture mûres sucre est prête, faites cuire à feu vif pendant.... cela dépend de la quantité mais souvent il faut bien 45 minutes à 1 heure.
    C'est souvent autour de la demi heure de cuisson passée, qu'il faut rester à côté de sa cocotte, car c'est à ce moment là que la cuisson arrive à son summum ;)
    Lorsque vous voyez que la confiture commence à bouillir (ça fait des petites bulles) il faut remuer pendant 5 minutes et là, mais seulement là, vous pouvez arrêter la cuisson.

    4
    OK

    Mise en pot

    J'utilise un entonnoir et je verse au fur et à mesure des louches de confiture dans mes pots. Il faut remplir presque à ras bord mais en laissant une petite marge sur le haut du pot. Une fois ce dernier rempli, je ferme et je retourne aussitôt mon pot en le laissant refroidir tel quel.
    Le lendemain, vous pouvez étiqueter (optionnel)
    Je ne pourrai pas vous donner la quantité exacte de pots avec 3 kilos de mûres , mais cette année j'en ai réalisé 80 pots pour le plus grand bonheur de mon cher et tendre ! mais aussi celui de ma famille ;)

    mam

    précédent
    Fleur blanche et argent en papier
    suivant
    Confiture pommes kiwis citronnée

    2 Comments Hide Comments

    Bjr. à tous, moi perso, je dis que ces pots de confiture sont une tuerie pour les papilles… je n’en avais jamais mangé d’aussi bonnes depuis celles de ma maman. Félicitations à toi Bénédicte.miammmmmm

    Ajouter votre commentaire